Historique


Bienvenue !

Cher visiteur, chère visiteuse,

Depuis 1991, le CPTT, Centre de Prevention et de Traitement des Addictions, prend en charge cette problématique sur l'ensemble des Montagnes Neuchateloises, à l'exception de l'addiction à l'alcool (CENEA). 

Dès sa création, notre institution a cherché à s'adapter aux réalités vécues par les personnes qui en souffrent.

C'est dans cette optique et dans le but de faire connaître nos offres à chacun que nous nous inscrivons sur la toile. 

Nous espérons que ce site répondra en partie à votre besoin d'information ... ou du moins vous encouragera à prendre contact avec nos services ...

 

 
Historique

Le CPTT (Centre de prévention et de traitement des addictions) a été ouvert au début de l’année 1991, en parallèle au Drop-In de La Chaux-de-Fonds, ouvert dès 1972. Cette structure qui, outre l'accueil et le soutien éducatif qu’apportait le Drop-In, met en place une prise en charge médicale (avec distribution de produits de substitution), psychologique et sociale. Elle a rapidement intégré le Drop-In de la Chaux-de-Fonds et a développé progressivement les missions qui sont les siennes aujourd’hui.


Missions


1. La prévention universelle (primaire)

Cette prévention, si elle est marquée par la prévention des addictions, cherche à s’intégrer à l’ensemble du dispositif cantonal et elle cible aussi bien la jeunesse que des âges plus avancés. Elle cible aussi l’ensemble des addictions : aux produits illégaux (cannabis, amphétamines, cocaïne, héroïne), aux produits légaux (alcool, tabac), aux addictions sans produit (addictions à Internet, aux jeux etc.). Elle s’adresse aussi bien aux personnes concernées qu’à leur entourage.

2. La prévention spécifique (secondaire)

Elle a pour cible les personnes et leur entourage touchés par les addictions, mais qui se considèrent ou sont considérés comme non-dépendantes, et d'éviter l'installation dans une dépendance. 

3. La prévention individuelle (tertiaire)

Nous nous occupons de toute personne et de son entourage qui présentent un comportement addictif afin de l’accompagner si elle le désire dans cette épreuve, si possible de maintenir les acquis, d’améliorer la situation, voire d’éviter toute dépendance chronique.

4. La prévention des risques et l’aide à la survie

Ce pilier de l'aide à toute personne qui souffre d’addictions quelle que soit sa situation offre : accueil, soupe populaire, échange de seringues, aides multiples de la vie quotidienne, sous forme de lessive, de douche, d’aide à se faire soigner, à résoudre ses difficultés de logement, de travail, de rapports avec ses enfants, avec son conjoint, sa famille, ses amis etc.

 
Aucune information disponible
Infos

Jeu excessif

La Fondation Neuchâtel Addictions s'est vu confier le mandat de "lutte contre la dépendance au jeu pathologique" par le Département de la santé et des affaires sociales. Le programme de traitements du jeu excessif est actuellement offert par la Balise à la Chaux-de-Fonds et le Drop-in à Neuchâtel.

Pour tout renseignement sur le jeu:
032 886 86 86

+ d'infos